Littérature contemporaine

Actualités

Fabricants

Nouveaux produits

  • L'Abbaye des Callunes
    L'Abbaye des Callunes

    Il y a très longtemps, à Bruyères, joli bourg des Vosges entouré de...

    20,00 €
  • Nancy et Laurène
    Nancy et Laurène

    Nancy, jeune américaine de Jefferson, quitte son Texas natal pour...

    15,00 €
  • LE VOYAGE INSENSE
    LE VOYAGE INSENSE

    Un vieux savant dont les théories ne sont pas reconnues s'envole pour le...

    22,00 €
  • L'Univers des sens
    L'Univers des sens

    Ne restez pas enfermer dans la marcescence. Roulez, roulez à contre...

    15,00 €
Le centaure mécanique Agrandir l'image

Le centaure mécanique

ISBN 2-9523100-6-8

Nouveau produit

Dans l’ambiance des seventies finissantes, les antihéros se déchaînent. Quand James Dean terrorise les villages avec sa Simca 1000 rallye, que Sal Miné prend des angles sur sa Malaguti 50 cc 3 vitesses et que Nathalie Wood donne le départ d’une course de DS 19, ils nous font vivre une nouvelle Fureur de Vivre décalée à la française.

Plus de détails

14,00 €

En savoir plus

L'AUTEUR

Bernard COLIN, lorrain d'origine et très attaché à sa région, il a choisi la vie calme de la campagne malgré une attirance certaine pour l'agitation de la ville.
Avec ce nouveau roman, aux relents d’autobiographie, il nous sert une oeuvre peu commune, volontairement politiquement incorrecte, bien servie par des personnages hauts en couleur et des odeurs d’huile de ricin.

écrire à l'auteur

BIBLIOGRAPHIE

SENS A SION (Les éditions Rebelyne - 2008)

LE CENTAURE MECANIQUE (Les éditions Rebelyne - 2006)

RENCONTRE DU 27E TYPE (Les éditions Rebelyne - 2006). Epuisé

EXTRAIT

CACHE-CACHE PARTIES

Ils commencèrent à fleurir en grands nombres au début de ce beau printemps mille neuf cent soixante-seize, non pas à la façon des douces violettes mais plutôt comme la mauvaise herbe, les radars étaient partout.
La route de Lanville, notre terrain de jeu favori était maintenant sous haute surveillance de jour comme de nuit ; ce n’était pas dû à une dangerosité particulière, il ne s’y produisait jamais d’accident et il n’y avait pratiquement pas d’habitation aux alentours, non ce qui valait ce traitement de faveur à cette longue ligne droite c’était son classement en zone urbaine.
Cela signifiait qu’il fallait respecter le soixante et la plupart des automobilistes, même les plus prudents, ne s’apercevant pas qu’il roulait en agglomération y allait de leur petit quatre-vingt-dix et ça, c’était excellent pour la rentabilité.
Je faillis être la première victime de cette chasse sur nouveau territoire ; j’étais lancé absolument à fond lorsque je passai devant le cinémomètre sans trop m’en apercevoir ; pour mon bonheur le comité d’accueil, habitué à recevoir de braves pères de famille interpellés pour d’insignifiants mais néanmoins illégaux quatre-vingts au volant de la berline familiale ; marqua un léger temps d’hésitation puis un net mouvement de recul, devant l’arrivée trop précoce de cet objet roulant heureusement non identifié et de toute façon beaucoup trop rapide pour leurs réflexes, autant émoussés par les heures d’attente sur le bord de la route que par l’abus du vin rouge de mauvaise qualité.

Avis

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis

Le centaure mécanique

Le centaure mécanique

Dans l’ambiance des seventies finissantes, les antihéros se déchaînent. Quand James Dean terrorise les villages avec sa Simca 1000 rallye, que Sal Miné prend des angles sur sa Malaguti 50 cc 3 vitesses et que Nathalie Wood donne le départ d’une course de DS 19, ils nous font vivre une nouvelle Fureur de Vivre décalée à la française.

Téléchargement